LIVRAISON GRATUITE en France métropolitaine

Bienvenue à toi, mon bébé… et bienvenue à vous, Mamans ! par "maman Ninie"

Publié par Anthony Maisonhaute le

Bienvenue à toi, mon bébé… et bienvenue à vous, Mamans ! par "maman Ninie"

Ca y est, après ces longs mois d’attente (et les quelques « surprises » qui accompagnent la grossesse !), je suis sur le point de donner la vie ! Après avoir récolté le maximum d’informations sur les sujets qui me stressaient le plus (les rythmes de bébé, comment bien donner le sein ? comprendre les pleurs de mon bébé,…et tellement d’autres !), je me rends compte que bon nombre de ces éléments se contredisent. Alors tant pis, je vais garder ceux auxquels je croie, et les appliquer au mieux ! Je suis prête, mon bébé !

 

Chaque contraction me rapproche de ce moment magique (et à chacune d’entre elle je croise les doigts pour que la suivante soit plus supportable… !). La sage femme me dit alors « ça y est vous allez bientôt être maman ! ». A cet instant…tout mon monde s’écroule ! Waouw… « maman »…bizarrement pendant tout ce temps, ce mot ne m’avait jamais perturbée. Mais ce jour-là, prononcé par cette dame à mon égard, il prenait tout son sens…

Mes hormones en ébullition envahissaient mon cerveau de doutes… Et si je n’arrivais pas à devenir une bonne maman ? Et si je n’arrivais pas à rendre cet enfant heureux ? Et si je n’arrivais pas à accoucher ? (oui, les hormones sont puissants à cet instant précis !),…

Je me ressaisis du mieux possible, ce n’était pas le moment de s’interroger, j’avais quand même un truc super important à faire là tout de suite !

« Ouinnnnnnnnn ! ». Nous voici quelques heures plus tard, et ce doux hurlement qui inonde la salle d’accouchement, c’est celui de ma fille ! Moi, je suis envahie d’endorphine, cette hormone qui va me permettre de court-circuiter mon néocortex (cerveau rationnel) pour activer mon cerveau primitif…alors adieu la douleur, je lâche prise, je suis heureuse !

Je me sens pleine d’amour, et cet amour inconditionnel me fait me sentir exceptionnellement forte. C’est à ce moment-là que je me suis dit que je ne laisserai personne me dicter ma conduite envers mon enfant, que je ne laisserai personne me juger en tant que parent. Je ne serais pas parfaite, je serais peut-être parfois à contre courant, mais je ferais de mon mieux avec les conseils piochés ça et là, et avec tout mon amour. Je ne le réalise pas encore, mais c’est à partir de ce moment que je vais devenir une autre personne…une « maman » ?

 

 

Nous ne savons que très peu de choses sur l’enfant, et les études qui lui sont consacrées sont très récentes. Mes articles ne sont pas à prendre au pied de la lettre, je ne suis pas neurologue, ni psychologue, ni pédiatre (quoiqu’une maman est finalement un peu tout ça à la fois !),... Ils ne reflètent que ma vision des événements à l’instant où je les partage avec vous, et j’espère qu’ils vous inspireront dans votre nouvelle vie, Mamans ! <3

 


Partager ce message



Message plus récent →


  • C’était vraiment ça pour la naissance de mon bébé. Bravo pour cet article

    Annie le
  • Ça me rappelle pas mal de choses ! Je me sens moins seule avec tous mes doutes ! Vivement les articles suivants :)

    Alice le

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.